Conseil de pose d’un parquet

La pose d’un parquet en bois massif est à la portée d’un bricoleur averti et rigoureux. Dans le doute n’hésitez pas à faire appel à nos conseillers pour répondre à vos questions et vous orientez vers des professionnels référencés.

Trois types de pose

« Pose des Parquets à clouer » (NF DTU 51.1)

Le parquet à clouer se pose sur lambourdes « traitées » dans la majorité des cas ou sur solives. Les entraxes du support doivent être espacés de 300 à 450mm. La fixation du parquet se fait par clouage en biais dans la languette.

« Pose des Parquets à coller » (NF DTU 51.2)

Le nettoyage du support revêt un caractère primordial. Encoller soigneusement le support par passes croisées avec une spatule de 4mm sur 1m² environ. Positionner
votre lame et continuer la pose en contrôlant régulièrement l’équerrage et l’alignement. Laisser sécher 7 jours minimum avant finition.

« Pose flottante des Parquets Contrecollés » (NF DTU 51.11)

Les lames sont posées en flottant sur sous-couches. Les éléments de parquets sont emboiter entre eux après collage. Bien respecter un délai de 12 heures pour permettre à la colle de faire sa prise.

Conditions de température et d’hygrométrie

La température des locaux devra être de 10°C minimum avec un taux d’hygrométrie de l’air compris entre 45 et 60 %.
En cas de sol chauffant, s’assurer qu’une mise en chauffe de trois semaines minimum a eu lieu. Vérifier le taux d’humidité de la chape puis arrêter le chauffage 48h avant la pose du parquet. Celui-ci sera interrompu durant toute la durée de la pose puis remis progressivement en fonctionnement après une semaine.

Vérification du support

  • Le support doit être plan et horizontal : flèche maximum de 5 mm sous une règle de 2 m et de 1 mm sous une règle de 20 cm.
  • Le support doit être exempt de toutes traces de plâtre, laitance, peinture, poussières…
  • Pour un support béton, le taux d’humidité ne doit pas dépasser 3% de la masse sèche,
  • Pour une chape anhydrite, le taux d’humidité ne doit pas dépasser 0.5%,
  • Pour un support bois le taux d’humidité ne doit pas dépasser 12 %,
  • Le support ne doit pas exposer le parquet à des remontées ou infiltrations d’humidité (cave humide, infiltration de façade, fuite d’arrivée d’eau…)
  • S’assurer que le support présente en tous points de sa surface une résistance, une rigidité, une dureté et une cohésion convenable.
  • Si votre support n’est pas plan ou si la chape se désagrège, il est impératif d’effectuer un ragréage.
  • Dans le cas d’une pose collée, s’assurer de la capacité d’absorption du support en tous points et qu’aucune zone ne s’oppose à l’adhérence de la colle.

Mise en œuvre

  • Prévoir un jeu sur tout le pourtour de la pièce à recouvrir égal à 0,15 % de la largeur développée des lames et au minimum de 8mm.
  • Les longueurs des lames doivent être orientées dans le sens de la lumière ou à défaut dans le sens de la plus grande longueur de la pièce.
  • Pour la pose à clouer, les lambourdes peuvent être mise en œuvre en pose flottante sur sous-couche ou fixées directement sur le support. Elles doivent avoir une bonne assise et permettre une excellente planéité.
  • Les joints en bouts, d’une rangée à l’autre seront décalés d’au moins 2 fois la largeur des lames et au minimum de 10 cm.
  • Les plinthes seront posées après le parquet et recouvriront intégralement le jeu périphérique sans s’opposer aux variations dimensionnelles du parquet.

Pose sur sol chauffant (NF DTU 51.2)

Les planchers chauffants doivent être « basse température » avec une température de surface de 28°c maximun.
Le séchage naturel du support doit être complété par une mise en température de l’installation de chauffage et son maintien pendant au moins trois semaines avant la pose du parquet.
Vérifier le taux d’humidité de la chape puis arrêter le chauffage 48h avant la pose du parquet puis remettre progressivement en fonctionnement  qu’une semaine au moins après la pose. 
Les parquets massifs 15mm sont admis jusqu’à la largeur 90mm. En chêne, sont admises des largeurs jusqu’à 130mm.

Préparation du chantier

Les travaux de gros œuvre, de revêtements durs et de finitions (peintures…) doivent être accomplis et secs.
Entreposage du parquet avant la pose :

  • Pour les parquets finis en usine (vernis, huilés (Collection Terre de Feu) ), leurs emballages devront rester intacts durant la période de stockage.
  • Les lames de parquet et les accessoires (lambourdes, plinthes, etc.) devront être empilées et isolées du sol afin de ne subir aucune déformation.
  • Les colles et les produits de finition seront idéalement stockés à une température comprise entre 10 et 25° C.

Demandez conseil

Nos conseillers se tiennent à votre disposition :

Tél : 02 38 35 60 02
Fax : 02 38 35 00 27
contact@henry-millet.fr